Déjà un an de blogue !


Carrie Bradshaw écrivant sur son ordinateur

OMGGGG les amies, on y est ! Déjà UN AN que je vous pompe avec mes bêtises toutes les semaines ! Hey, le temps passe vite ou le temps passe vite ? Sérieusement avec du recul, j'ai tellement de GRATITUDE d'avoir démarré ce projet il y a un an, car à coup sûr c'est ce qui a en grande partie sauvé ma santé mentale en 2020 avec tout ce qui nous est tombé dessus !


Tout d'abord, je m'aperçois en faisant un premier bilan que j'ai appris ÉNORMÉMENT de choses en un an : comment écrire des articles, créer un site, faire des posts sur les réseaux sociaux (#mémé), oser parler de ce que je fais (et combattre mon introvertie intérieure), et même me tapper la pose devant un appareil photo ! (bon après, on s'entend que l'apprentissage, c'est une courbe hein...)


Mais au-delà de l'aspect technique, j'ai aussi appris quelques trucs que je trouvais hyper important de mentionner, et que je m'en vais de ce pas t'écrire ci-dessous !


(Ça c'est moi en pleine inspiration)



Avoir un projet personnel, c'est super enrichissant



J'ai trouvé ça TELLEMENT empouvoirant de me créer un projet rien qu'à moi ! Où je prends MES décisions, où je fais MES erreurs (et donc où je ne peux m'en prendre qu'à moi-même) et où je me débrouille par moi-même pour rattraper le bazar ! (j'ai notamment en tête l'image vivide de mon copain me proposant gentiment de m'aider à programmer mon site, et moi m'emparant sauvagement de mon ordinateur dans un tonitruant "NOUAAAN !! C'est MOI qui fait !!)


Après tout dans la vie de tous les jours, hormis si tu as fait le choix d'être auto-entrepreneure, tu passes tes journées au travail à bosser pour quelqu'un d'autre, à suivre les directives de tes supérieures et à essayer d'atteindre des objectifs qu'une autre personne t'a fixé. Alors qu'en démarrant un projet seule, même un tout petit projet de rien du tout, il faut apprendre à s'écouter, aiguiser sa curiosité en faisant des recherches, découvrir ce qu'on aime et ce qu'on aime moins et surtout, prendre ses PROPRES décisions.


Certes au début quand tu découvres un nouveau domaine (et je parle de bloguer mais ça pourrait être un nouveau sport, de la poterie, faire tes confitures, j'en sais rien tout est possible !), tes compétences sont proches du néant et si tu es comme moi, tu vas commencer par faire de bonnes grosses boulettes (dont tu riras assurément plus tard).



Mais c'est ça qui est le fun en fait, des choses sur lesquelles tu te vois galérer des heures les premiers temps, deviennent petit à petit moins difficiles, et finissent même par s'intégrer avec naturel dans ta routine ! (bon je mets toujours mille ans pour faire une story sur Instagram mais je ne perds pas espoir ! mdr)


En bref, développer un projet personnel, ça fait du bien à l'estime de soi. Tu te vois progresser, acquérir de nouvelles compétences, et ces petites victoires du quotidien là qui ne paraissent pas, et bien c'est bon pour le moral. Ça met des paillettes dans notre journée et les paillettes en ce moment, LES PAILLETTES, ON PREND !!



Écoute-toi et le reste suivra



Quand j'ai annoncé à mon chum que je lançais un blogue ayant pour sujet le féminisme, j'ai senti le même scepticisme traverser son regard que la fois où je lui ai dit que j'allais me remettre au sport (bon ok, pour le sport il n'avait pas tord).


"Le féminisme ? Pas sûr que ça intéresse grand monde..."

ET POURTANT ! Que n'est ni mon cher. Sur le moment, ce manque d'enthousiasme m'avait un peu mis le doute. Et si j'allais perdre mon temps, et si je n'avais rien à dire d'intéressant, et si, et si ? Tu le connais ce gros doute qui s'empare de toi dès que tu oses envisager de sortir de ta zone de confort, hein ? (c'est le même que quand tu veux porter du rouge ou changer de travail)


En réalité, on ne PEUT PAS plaire à tout le monde (enfin tu peux essayer mais je te souhaite bien du courage). On a tous et toutes des goûts différents, des aspirations différentes, et tu trouveras toujours du monde pour te soutenir dans ce que tu fais en te disant que "putaiiiin, c'est trop génial !!!", et d'autres qui verseront davantage dans la vibe "mouaaais bof, pas sûr".



Aussi, l'expérience m'a montré que, comme le dirait Pocahontas, il faut parfois écouter son cœur et aller au gré du vent. Se lancer dans de nouveaux projets, c'est un peu un acte de foi. On ne sait pas trop ce que ça va donner, si ça va vraiment nous plaire et nous apporter quelque chose. Mais eh, "qui ne tente rien n'a rien !"


Et puis franchement, où est le risque au final ? Qu'est-ce que tu risques concrètement de perdre en essayant une nouvelle activité ? Un peu de temps ? D'argent ? Et à l'inverse, pense à touuuut ce que ça pourrait t'apporter de te lancer dans une nouvelle aventure. Est-ce que le jeu n'en vaut pas la chandelle Michelle ?


Alors après, c'est sûr qu'il faut vaincre sa tendance naturelle à la procrastination, s'extirper péniblement de son canapé et se mettre en action. Et ça, c'est une autre paire de manche... (mais un problème à la fois, voulez-vous ?)



L'occasion de faire de belles rencontres



En démarrant ce blogue, j'étais teeeeellement loin d'imaginer à quel point ça allait être le fun d'interragir avec les gens. Parce que le féminisme tu l'auras compris, c'est ma grosse passion de base, LE sujet sur lequel je pourrais refaire le monde toute une soirée en état d'ébriété sur un canapé !


Et en échangeant avec des lectrices et des créatrices de contenu sur les réseaux sociaux, j'ai fait de supers rencontres avec des femmes que j'ai trouvé intéressantes, inspirantes et vraiment drôles !


C'est ça qui est le fun, d'échanger avec des gens qui partagent les mêmes centres d'intérêt que toi. Ça te permet de faire de belles rencontres, de t'entourer de relations positives qui te tirent vers le haut et dans lesquelles tu te reconnais. Et ça là, les relations avec des gens bienveillants, on en a besoin en ce moment. Oooh oui.



Démarrer un projet qui te ressemble, c'est te créer des opportunités de rencontrer des gens qui TE ressemble avec qui tu pourrais vraiment bien t'entendre. Parce qu'il ne faut pas croire, une fois passé les bancs de l'école, c'est beaucoup moins facile de faire des rencontres pour se faire des amies. On croise moins de monde, on fréquente toujours les mêmes cercles et on passe quand même une grande partie de son temps au travail.


Et puis on évolue, parfois avec les années on se retrouve moins dans les amies qu'on a depuis la fac, ou alors on déménage et il faut se REFAIRE un cercle d'amies. Alors pense au fait que sortir de ta zone de confort, explorer d'autres domaines, c'est aussi un moyen de te trouver du soutien social là où tu ne t'y attendais pas. Et qui sait, peut-être te feras-tu une nouvelle BFF MGVEQ ? (Best Friend For ever, Mais Genre Vraiment Ever Quoi)



Fait que... c'est reparti pour un tour ?



Beh là, on va se gêner !!


Perso je suis chaude comme la braise, prête à repartir pour une année d'écriture enflammée ! Des articles, des posts sur les réseaux sociaux, des séances photo n'importe comment, en veux-tu en voilà !



D'ailleurs, est-ce qu'il y a des sujets que tu aimerais que je traite, des affaires qui t'amuseraient ?


Et toi alors, qu'est-ce que tu as envie de faire en 2021 ? (hormis rester sous la couette et binge watchant des séries Netflix je veux dire) Est-ce que tu as un projet qui te fait de l'oeil ?


Belles fêtes de fin d'année, et à en 2021 !


Posts récents

Voir tout