Etre les seules meufs à un tournoi de pétanque


joueuse de pétanque parmi des hommes sur un terrain

Suis-je destinée à me prendre de passion pour des hobbits de vieilles ? Peut-être. Car cet été voyez-vous, j'ai donné mon cœur à un nouveau passe-temps : la pétanque. Alors QU'EST-CE qui m'a attiré dans ce loisir, quelle mouche m'a encore piquée ? Est-ce le fait que ce soit une activité de plein air qui permette de profiter du soleil malgré l'absence de voyage cette année ? La côté convivial, un peu rétro, le prétexte pour adopter le bob Ricard et la banane fourre-tout ?


Sans doute un peu tout ça à la fois. Alors quand avec une amie, nous entendons parler d'un tournoi de pétanque avec barbecue en prime, notre sang ne fait qu'un tour. Nous DEVONS participer à ce tournoi ! Le jour J tout est prêt pour passer une après-midi inoubliable : crème solaire, bières aux fruits et chips au sel de Guérande (bah quoi, on n'est pas des sauvages tout de même !). Sauf que voilà, arrivées sur place, on ne tarde pas à remarquer un détail un poilinou cocasse... Sur le terrain, on est les seules meufs. Oh, il y a bien des filles massées plus loin sur des tables, sûrement les blondes des participants. Mais côté joueuses, bah... ya que nous.


gif


La pétanque, un sport masculin ?



Bon alors déjà, on s'entend que j'emploie le terme "sport", mais que ce doit être l'un des rares "sport" ou tu stockes plus de calories que tu n'en brûles en jouant ! (non parce qu'entre le barbec' et la bière, ça y va)


Mais comment se fait-il que ce soit davantage une activité de mecs qu'une activité mixte ?


1ère hypothèse : c'est une activité d'extérieur


Comme on le sait, les hommes occupent plus facilement les espaces extérieurs que les femmes pour chiller et passer du temps ensemble (parce que, euh, bah on les laisse tranquille en fait). L'accès aux installations pour s’entraîner à la pétanque est donc peut-être plus évidente pour ces messieurs. Oui parce qu'on a testé la pétanque sur gazon ou sur chemin de terre pourri, et ça marche po (bah ouaienh, la boule elle ricoche n'importe comment). Ça prend un VRAI terrain de pétanque figurez-vous !


2ème hypothèse : l'image d'une activité alcoolisée


Alors moi-même, tu me dis "pétanque", tout de suite je pense "apéro". En sachant que tu ne peux jouer que sur des terrains spécifiques, les femmes ont-elles vraiment envie de se mélanger à des mecs bourrés qui parlent forts et qui risquent de les embêter ? Peut-être pas.


Après dans la pratique, si je veux être tout à fait honnête, les plus bruyantes et embêtantes sur le terrain ce jour-là... c'était nous. Ah nan mais il n'y avait qu'à voit la lueur de peur dans le regard de nos concurrents pour prendre la mesure de notre potentiel d'adversaires fatigantes ! Et niveau alcool, je ne bois peut-être pas beaucoup, mais j'ai des amies (je ne citerai aucun nom) dont la descente ferait pâlir un marin en permission. Alors haut les cœurs, on est capab' mesdames !


gif

3ème hypothèse : un étrange fétichisme des boules


Alors déso hein, mais il y a un VRAI TRUC avec les boules ! Nous, on est arrivée avec nos boules à 30$ achetées chez Renaud Bray, toutes brillantes et remplies de sable, en se disant que ce serait bien suffisant pour s'amuser cet été. Et puis pendant qu'on s'installait, les hommes autour de nous ont commencé à sortir leurs boules (non je ne ferai pas de vanne. Trop facile.). Des boules en acier mat importées de France, parfois GRAVÉES à leurs initiales, accompagnées de leurs petites chiffonnettes pour les essuyer. Ils les admirent, les comparent, parlent prix. Et moi je me dis que j'ai bien fait de ne pas céder à l'envie régressive d'acheter la version multicolore du set.



Fait que, c'était bien ?


Bein ouaienh, c'était génial. Alors j'imagine que si tu tombes sur des gars pas fins qui te prennent de haut et te servent des remarques sexistes, la journée peut vite être longue, mais nous ils étaient SYMPÔS comme tout ! On a vraiment rigolé, et je pense que s'il n'y avait pas eu le prétexte de jouer une partie, nous n'aurions jamais échangé ensemble aussi longtemps.


Si toi aussi ça te tente de t'essayer à la pétanque mais que tu as peur de passer pour une dinde, voici quelques conseils que j'ai retenu de cette journée pour battre tes adversaires à plat de couture :


Demande le fil


Je ne le savais pas avant, mais on te fout un fil dans l'étui à boule, pour mesurer l'écart entre le cochonnet et les boules, des fois qu'il y aurait un doute. Et tu vas voir qu'en face, ça se la joue facilement "Nan mais c'eeeest bon, j'ai le compas dans l’œil, elle est pour nous." Tatata ! MINUTE, papillon ! Parce que moi elle me paraissent vachement équilatérales ces boules ! Enfin, isocèles. Bon tu m'as comprise !


Ne te laisse pas duper, demande TOUJOURS le fil. Non mais oh. Ça va bien les entourloupes.


Déstabilise ton adversaire


gif

A force d'être entre mecs, à bougonner dans leurs moustaches, ils sembleraient qu'ils ne soient pas habitués à concourir face à des personnes plus loquaces et bruyantes. Aussi, il s'est avéré que notre sens de la répartie inégalable (sérieux on était ON FIRE ce jour-là) nous ait permis de remporter de nombreux points, nos adversaires ayant bien de la peine à se concentrer face à notre enthousiasme DÉBORDANT. Certain.e.s diront que c'est un coup bas. Moi, j'appelle ça de la stratégie.


Invente ton propre jargon technique


Alors, j'avoue qu'on est arrivée UN PEU en touriste au tournoi. Figurez-vous que comme tout sport, la pétanque a son vocabulaire, que nous avons appris au fil de la journée (même si je ne sais toujours pas si c'est quand tu tires ou quand tu pointes que tu essaies de dégommer la boule du voisin). En attendant d'être au point (et pour se la péter autant que nos adversaires), nous avons donc inventé notre propre vocabulaire pour nous comprendre, dont "la molle" (quand ton poignet est tout mou et que tu tires un peu n'imp'), "béchamel" en hochant la tête d'un air entendu pour dire que "ça prend" (autrement dit qu'on a le point), "regarde pas le capot !" pour se rappeler que la pétanque c'est comme la conduite, faut regarder au loin pour viser et pas juste devant soi, et ma préf', le "ya poutrage massif" quand manifestement, on s'est faite dégommé toutes nos boules.



Notre nom d'équipe officiel est "Les Bouleuses". Je pense qu'on va s'en faire des T-shirt brodés d'ici notre prochain tournoi.