Je souris si je veux d'abord


ratched femme sérieuse ne sourit pas
"Ces temps-ci, je te trouve moins pétillante."

Comprenez moins vive, moins pleine d'entrain, moins souriante, quoi. Et c'est vrai que de manière générale, on m'a souvent décrite comme quelqu'un de souriant, d'agréable et de rieur (oh ça va, jte dis qu'on me l'a souvent dit !). Sauf que là bah, désolée mais pas désolée, moi 2020, ça ne me donne plus envie de pétiller DU TOUT.


Et c'est correct je trouve. Je pense que l'on s'est toutes mises d'accord sur le fait que 2020 était la PIRE année de notre millénaire, qu'il allait falloir passer au travers bon gré mal gré, et qu'en attendant bah, on fait ce qu'on peut. Pourtant, cette réflexion a continué à me trotter dans un coin de la tête sans que je sache trop pourquoi.


Jusqu'à ce que je mette ENFIN le doigt dessus. (Merci à mon super sixième sens de féministe, qui m'a doucement susurré à l'oreille sexiiiisme !)


Yo. Un gars, jamais on ne lui aurait dit que ces temps-ci, il était vraiment moins "pétillant". Et qu'en bref, il pourrait faire un effort et sourire davantage.


JAMAIS on aurait dit ça à un homme.




Hey mademoiselle ! T'as fait tomber quelque chose... ton sourire.



Qui n'a jamais eu droit à cette glorieuse technique de drague ? (à ranger dans la même catégorie que : "Tu t'es pas fait mal ? Comme t'es tombée du ciel...") Et pourtant, pour moi cette phrase, c'est la quintessence de l'injonction au sourire chez les femmes. Tu croises un gars, tu ne le connais ni d'Eve ni d'Adam et très honnêtement, tu ne l'as même pas calculé. Et voilà que sorti de nul pars, monsieur exige qu'on lui fasse un sourire pour égayer sa journée ! Mais enfin jeune homme, on n'a pas élevé les cochons ensemble à ce que je sache ?


Pour notre société, nous les femmes devrions être à disposition des gens pour agrémenter leur champ de vision, et donner l'illusion en tout temps que nous sommes de bonne humeur et joyeuse, comme si nous étions sous prozac H24. Et gare à celles qui dérogent à la règle !


Victoria Beckam, Kristen Stewart, Anna Wintour, les soeurs Olsen... Combien de fois les a-t-on traitées de frigides, harpies et autres quolibets ?



Alors qu'il ne nous viendrait pas à l'idée de glisser à des types comme Kenny West, Woody Allen ou Sean Peen de faire un petit effort pour nous faire un beau sourire ! (oh non, là c'est grognon à souhait) Parce qu'un homme qui fait la tronche, ça montre qu'il a du caractère, de l'aplomb. Ça entretient le mystèèère !



Une femme qui ne sourit pas, c'est résolument suspect. Preuve en est ce journaliste sportif qui, interrogeant Serena Williams après une victoire aux US Open, lui demande pourquoi elle ne sourit pas alors qu'elle vient de gagner son match. Magnifique, la sportive lui répondra en toute franchise : "Bah, parce que je suis crevée pardi ! Il est 23h30, je me suis défoncée toute la journée pour gagner un match, je réponds à tes questions stupides au lieu d'aller me coucher, et tu veux que je te souris en plus ? Tu m'as demandée d'être honnête hein !"




Un sourire Max White ça se travaille



"Je ne sais pas faire comme toi. Sourire en montrant toutes mes dents comme pour une pub de dentifrice. Regarde, moi quand je le fais c'est bizarre non ?"

Oui, quand on prend notre apéro sur le balcon, on a des conversations très profondes avec mon copain. Mais que veux-tu mon ptit, un beau sourire comme le mien, c'est DES ANNÉES de pratique ! Alors forcément, toi tu essaies, le visage est crispé, la lèvre tremblote et je ne sais pas bien si tu me souris ou si tu vas me bouffer. Tu en es à tes balbutiements.


C'est que nous, dès petites, on nous encourage en permanence à sourire. Il faut être aimables, joyeuses, agréables. Je me souviens encore de ma mère durant mon adolescence, me sortant à table des :

"Pourquoi tu fais la tête ?"

"Bah, je fais pas la tête."

"Tu ne fais pas la même tête que d'habitude, tu souris moins. Pourquoi tu ne souris pas ?"

"MAIS LAISSE-MOI TRANQUILLE ENFIN, C'EST MA TÊTE C'EST TOUT !"

"... Bah tu vois que tu fais la tête."



Bon alors après, les encouragements sont plus ou moins efficaces hein ! Mais il est vrai que je n'ai pas souvenir que mes semblables masculins aient eu à subir ce genre de réflexion à mon âge. Alors que mes copines... Oui, j'ai quelques exemples en tête !



Moi, j'ai jamais pu simuler



Durant ma (très) brève expérience de modèle photo, on me faisait toujours le même reproche : je n'arrivais pas à faire des "faux sourires". C'est à dire des sourires feins, où les yeux restent grands ouverts et sans que la peau ne se plisse aux coins des yeux. Ce qui est normalement plus photogénique selon les standards photoshop.


Oui mais voilà, moi quand je souris, je le pense vraiment. Je suis vraiment contente de te voir débarquer, je trouve vraiment que ce que tu viens de me dire est gentil, j'ai vraiment envie de te rassurer et de t'encourager à continuer de me parler. Moi madame, je ne fais QUE des vrais sourires montrant l'intéralité du râtelier, avec les yeux en forme d'accent circonflexe !



Et tu sais quoi ? Ça tombe bien. C'est très mauvais pour la santé de simuler un sourire quand on n'en a pas envie. En effet Jamy, faire ou dire quelque chose avec lequel nous ne sommes pas intérieurement en accord génèrerait de la dissonance émotionnelle, extrêmement nocive pour notre bien-être mental. En se forçant à sourire, on contredirait notre corps, générant alors stress, fatigue, voire un potentiel trouble dépressif...


Je veux dire, a-t-on vraiment besoin de ça, EN 2020 ???



Ma tête, c'est ma tête



Voili voilou quoi, en somme, c'est ça. Ma tête, elle est ce qu'elle est. Des fois je souris, des fois non. Et ça ne veut pas dire que je fais la tronche hein, c'est juste que ma face au repos, neutre, bah ya pas de sourire dessus (il n'y a qu'à me regarder quand je dors. Estimez-vous chanceux.ses que je ne vous bave pas dessus.).


Des fois par contre, ça veut bel et bien dire que je fais la tronche. Mais alors est-il judicieux d'approcher quelqu'un de mécontent pour exiger un sourire ? Pour voir l'efficacité que ça avait déjà étant ado, pas sûre que ça se soit amélioré en vieillissant.


Et si la personne en face de moi n'est pas contente, et bien elle peut aller se faire cuire un oeuf ! (ou plus simplement, détourner le regard. Non parce que se faire cuire un oeuf ça prend quand même un oeuf, une poêle, un réchaud…)


Nous ne sommes pas là pour le bon plaisir des gens à assurer le show d'un monde joyeux et artificiel avec une fausse expression de façade. Nous sommes des êtres doués d'émotions, qui prennent la liberté de communiquer leurs états d'esprit à leurs bons vouloir, et oui à l'occasion et quand le coeur nous en dit, avec un beau sourire !



C'est parce que nous sommes en 2020, que je pense qu'il est primordial de s'écouter et de ne pas faire semblant. Nous avons besoin d'être vraies avec ce que l'on vit, et d'accepter les hauts et les bas de notre quotidien. Je crois que d'être authentiques les un.es envers les autres, loin de plomber l'ambiance, peut au contraire être d'un certain réconfort. Jusqu'à preuve du contraire, nous rencontrons beaucoup de difficultés communes, et va savoir pourquoi mais voir le monde galérer dans la même mouise que nous, bein quelque part, ça rassure !


Je sais que j'ai un très beau sourire. Mais soyons réalistes. Pourrait-il vraiment à lui seul sauver 2020 ?